Association de lutte contre les dangers d'internet et des fausses informations.

Site contre les fausses informations

Au départ, nous étions trois personnes à nous être engagées dans la voie de la lutte contre toutes ces manipulations foisonnant sur les réseaux sociaux. Depuis plusieurs années des groupuscules se servent des réseaux sociaux pour véhiculer de fausses informations au niveau des médias. Quand nous parlons des médias, nous entendons par là principalement des réseaux sociaux mais aussi des médias audiovisuels qui par moment diffusent des informations non vérifiées et relaient des rumeurs. Des erreurs de leur part peuvent ainsi provoquer des théories complotistes, surtout quand ces erreurs ne sont pas assumées.

factuel Non, le mot « fuck » n'est pas l'acronyme de « Fornication Under Consent of King »

Des publications partagées plusieurs milliers de fois sur Facebook depuis fin juin affirment que l’origine du mot anglais « fuck » (un terme très familier qui décrit le fait d’avoir des relations sexuelles avec quelqu’un) est en réalité un acronyme pour « Fornication Under Consent of King » (fornication autorisée par le roi). C'est faux : la première occurrence au sens sexuel du mot anglais « fuck » remonte probablement au début du 14e siècle et n'a rien à voir avec la royauté anglaise.

11 Juillet 2020 • 10:31
factuel Ces images n’ont aucun rapport avec des pillages d’églises aux Etats-Unis en 2020

Quelques semaines après les émeutes déclenchées par la mort de George Floyd, des publications virales affirment, photos à l'appui, que des membres du mouvement afro-américain des Black Panthers ont attaqué et vandalisé des églises aux Etats-Unis. Mais cinq de ces images montrent en réalité le pillage d’une église lors de manifestations au Chili en novembre 2019. Une sixième photo montrant des hommes noirs en armes a été prise lors d’un rassemblement qui s’est déroulé pacifiquement à Stone Mountain Park, le 4 juillet 2020.

10 Juillet 2020 • 18:31
observateurs RD Congo : au Nord-Kivu, la reconstruction tant bien que mal des femmes victimes de violences sexuelles

Suivez l'actualité internationale avec les meilleures images amateurs et témoignages de nos Observateurs. Tous les contenus sont vérifiés et expliqués

10 Juillet 2020 • 18:31
observateurs Au Soudan, une pénurie de médicaments qui s’aggrave, en pleine pandémie de Covid-19

Suivez l'actualité internationale avec les meilleures images amateurs et témoignages de nos Observateurs. Tous les contenus sont vérifiés et expliqués

10 Juillet 2020 • 18:31
observateurs Au Kazakhstan, des vacanciers lapident un phoque afin de prendre des photos avec

Suivez l'actualité internationale avec les meilleures images amateurs et témoignages de nos Observateurs. Tous les contenus sont vérifiés et expliqués

10 Juillet 2020 • 18:31
factuel Attention, ces photos ne représentent pas la nouvelle monnaie émise par la Banque d'Algérie à l'occasion de la fête de l'indépendance 

Le 4 juillet, la Banque d'Algérie a dévoilé un nouveau billet et une nouvelle pièce de monnaie à l'effigie des héros du combat contre le colonialisme, à la veille du 58e anniversaire de l'indépendance du pays. Toutefois, plusieurs images circulant sur les réseaux sociaux ne représentent pas cette nouvelle monnaie et semblent être le fruit d'un montage.

10 Juillet 2020 • 17:31
factuel Non, le cuivre ne soulage pas les piqûres d’abeilles

Une publication très relayée depuis le 27 juin sur Facebook, qui reprend un texte vieux de plusieurs années, affirme qu’appliquer une pièce de cuivre sur une piqûre de guêpe, d’abeille ou de frelon permettrait d’en "neutraliser les effets". C’est faux : rien ne permet d’affirmer que le cuivre soulage les piqûres, qui disparaissent naturellement dans la majorité des cas.

10 Juillet 2020 • 17:31
factuel Covid-19 : tester par la salive plutôt que le nez ? Attention aux publications trompeuses

Des publications Facebook partagées plusieurs milliers de fois depuis le 6 juillet mettent en doute la pertinence des tests nasopharyngés, qui nécessitent un prélèvement par le nez pour diagnostiquer le Covid-19, sous-entendant que des tests salivaires seraient plus efficaces. En l'état actuel des connaissances, les tests nasopharyngés restent la méthode la plus fiable, expliquent à l'AFP des virologues.

10 Juillet 2020 • 15:31
factuel Des détenus libérés parce qu'ils se plaignent de leurs conditions d'incarcération ? Attention, c'est trompeur

Le titre d'un article affirme que, grâce à un arrêt de la Cour de cassation, les juges peuvent désormais libérer des détenus "s'ils se plaignent de leurs conditions" de détention, en mentionnant l'AFP comme source de l'information. Toutefois, les seules "plaintes" de prisonniers pour conditions indignes de détention ne suffisent pas. Elles doivent être "crédibles, précises, actuelles et personnelles" et examinées par la justice, comme le précise l'AFP dans notre dépêche du 8 juillet.

10 Juillet 2020 • 15:31
factuel La fermeture de la centrale de Fessenheim va-t-elle conduire à un surplus de "6 à 10 millions de tonnes de CO2" ?

Depuis l'arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) le 30 juin, les camps pro et antinucléaire s’affrontent sur les conséquences écologiques de cette décision. Pour les premiers, la fermeture de la plus vieille centrale de France conduirait à un surplus de 6 à 10 millions de tonnes d’émissions de CO2 en moyenne par an. Leurs opposants qualifient ce chiffre de fantaisiste. Selon plusieurs spécialistes, il s'agit d'une estimation élevée, voire pessimiste, qui ne prend pas en compte l'aspect dynamique du système électrique.

10 Juillet 2020 • 14:32
Les équipes d’APMC Suite à la communication concernant la création de notre plateforme, une dizaine de personnes nous ont rejoints. Actuellement, chaque bénévole est réparti dans une de nos deux équipes :

L’équipe d’investigation qui a pour mission de croiser les sources pour vérifier les informations et les faits.
L’équipe de contributeurs qui a pour mission d’écrire les articles, de les corriger ou de les relire.

Pour rejoindre l’équipe d’investigation, il faut avoir une bonne maîtrise des réseaux sociaux Facebook et Twitter ainsi que de bonnes connaissances concernant les croisements d’informations pour obtenir la vérité sur un fait. Il faut aussi avoir une bonne maîtrise pour arriver à remonter des images pour détecter les origines, etc.

A contrario, pour intégrer l’équipe de contributeurs, il faut être à même de synthétiser plusieurs articles en un seul et unique article d’une moyenne de 400 mots et avec le moins de fautes d’orthographe possible.

Si vous désirez rejoindre une de nos équipe, n’hésitez pas à nous contacter via l’adresse email suivant : apmc.officiel(at)gmail.com
L’importance de lutter contre les Fakes News
Les Fakes News ou fausses informations en Français, sont devenues un danger pour notre démocratie, qu’elle soit participative ou représentative, cela est devenu un véritable cancer. Elles ont toujours existé, que ce soit à travers les rumeurs ou les propagandes, néanmoins elles n’ont jamais eu autant de “publicité” que dans notre ère actuelle.

Cependant, il y a également des sites parodiques, qui n’hésitent pas, avec leur million de visites mensuel, à délivrer des informations parodiques qui peuvent provoquer des Faux faits lorsqu’elles sont partagées en masse et que les lecteurs ne vérifient pas la source.

Nous ne parlerons pas des trolls, de ceux qui cherchent le buzz et d’autres personnes mal intentionnées et désirant diffuser ces informations.

Les personnes bénéficient désormais, à travers les réseaux sociaux, de l’information facile, où seul le titre d’un article est pris en fait. Alors que certains médias profitent de cela pour faire “buzzer” un article et provoquer des lectures en folie grâce au partage de masse, d’autres s’en servent pour relayer des fausses informations. Nous traitons l’un comme l’autre de Fake News car certains grands médias n’hésitent pas à effectuer des raccourcis dans leurs titres pour dire le contraire dans leurs articles.

Nous trouvons donc important, selon tous les problématiques citées précédemment, d’avoir une association de lutte contre les dangers d'internet notamment grâce à notre site contre les fausses informations. Fort de notre équipe d’une dizaine de bénévoles, nous comptons effectuer un ratissage globale des sites de Fact-checking et d’y ajouter d’autres articles comme nous avons commencé à le faire.
Notre plateforme collaborative et base de données de Fact-Checking
Vous trouverez sur ce site, divers articles : que ce soit quelques lignes pour vous donner une réponse rapide ou bien des articles plus élaborés. Par ailleurs nous citons régulièrement la source pour vous permettre de lire l’article sur le site duquel il a été tiré. Nous travaillons avec de nombreux médias de Fact-checking : Checknews, Les décodeurs, Factuel, 20 Minutes, Les Observateurs. L’ensemble permet d’avoir une base de données de fact checking à portée de main de tout le monde. En outre, par moment, nous obtenons des informations avant ces médias, dans ce cas là, nous traitons l’information en priorité en créant un article.

Nous tentons de vous faire bénéficier le plus rapidement possible de toutes les vérifications de faits, mais dû à la quantité journalière, par moment il peut nous arriver de prendre du retard.
Vérifier les faits avant de les diffuser
Qui diffuse l’information ? Un média reconnu ? Un site parodique ? Une personne lambda ?
Toujours commencer par se dire qu’une personne lambda aura toujours tendance à plus partager une information fausse que vraie
Croisez l’information, vérifiez l’information via Google et cherchez des sources fiables afin de voir de quoi il en retourne.
Essayez de remonter à l’information source pour voir si cela est une source sûre
Plus l’information choque, énerve, fait appel à vos émotions, et plus il est important de la vérifier avant de la partager ou de la commenter. Vous pouvez en savoir plus en suivant le lien suivant : Comment détecter une fake news ?
Sensibilisation de la population dans les villes et villages
Nous pensons que notre association de lutte contre les Fakes news a pour devoir, en dehors d’internet et de notre site contre les fausses informations, de se déplacer dans les villes et villages de France. il est important de sensibiliser la population aux dangers des Fausses informations pour pouvoir réguler en amont la diffusion des celles-ci et ainsi améliorer le rapport des français vis à vis des informations quelles qu’elles soient, et ainsi, diminuer une des plus grandes causes de manipulation de masse.

Les mairies, les bibliothèques et les assoications pourront choisir un sujet parmi les deux suivants :

- Les dangers d'internet
- Les Fausses informations

Le premier sujet traite des dangers d’internet, outre les fake News, nous parlerons des tentatives d’hameçonnage, d’escroquerie, etc. Nous effectuons ici des préventions sur les dangers d’internet, la prévention est plus adaptée pour des personnes ayant peu l’habitude d’internet.

Le deuxième est notre conférence la plus dynamique, elle allie conférence, prévention et débat autour d’un sujet frappant et cadré. Chacune de nos conférences aura aussi les définitions des termes que l'on entend régulièrement.
Intervention dans les écoles
Outre les villes et villages, nous comptons aussi intervenir dans les écoles mais uniquement autour du danger d’internet. Le but dans les classes de CM2 et collèges sera de les prévenir sur les dangers d’internet, alors que les élèves commencent déjà à utiliser régulièrement le web. Par contre, les interventions dans les lycées auront pour sujet le danger des Fausses informations, nous ferons alors des références avec l’histoire, notamment les pays totalitaires.
Financement de notre association
Chaque intervention et conférence seront libres et gratuites, ainsi nous n’en tireront aucun bénéfice, c’est pour cela que nous avons mis en place une cagnotte qui vous permettra de nous aider financièrement à monter cette association et de gérer ce site contre les fausses informations.